décembre 2017

D’Europe Etudes au mouvement national des Junior-Entreprises.

Faire partie d’Europe Etudes c’est également s’investir dans le mouvement national des Junior-Entreprises. Aujourd’hui c’est avec fierté que nous vous présentons l’unique expérience de Juliette, Grégoire et Alexandre respectivement Responsable Commerciale, Vice-Président et Président de notre Junior.

Ils ont choisi de s’impliquer dans le mouvement national des Junior-Entreprises et de faire grandir Europe Etudes en devenant Auditeur Conseil et Formateurs. L’accès à ces postes comprend plusieurs étapes enrichissantes mais non des plus faciles (notamment le fameux week-end WEFA pour Alexandre). Retour sur leurs trois parcours, ils nous racontent tout ! 

Alexandre

« Je n’étais pas censé passer le test écrit ! Je me suis inscrit au tout dernier moment grâce à certains membres de mon équipe qui m’ont poussé à le faire. »

Le poste d’Auditeur pour toi c’est quoi ? 

Il est le représentant de la Confédération Nationale des Juniors-Entreprises lors de l’audit annuel imposé aux structures du mouvement. Son rôle principal est d’assurer le respect du cadre légal et déontologique à travers l’audit des études et de l’ensemble des processus des structures. Son second rôle, et pas des moindres, est de conseiller les Juniors pour leur permettre de croître et de se développer.

Raconte nous ton parcours du combattant !

Candidater pour devenir auditeur-conseil c’est un peu comme un parcours du combattant. La sélection a lieu en 3 étapes :
1.  Test écrit sur le cadre légal et déontologique.
2. Entretien oral sur des mini cas-pratiques, le but étant de conseiller la structure et de relever les points qui ne respectent pas le cadre légal.
3. Le WEFA, le week-end de formation des auditeurs-conseils. Un week-end entier dédié aux tests, aux simulations et à la formation des candidats. Cette année, sur 517 candidats au test écrit, 36 seulement sont devenus auditeurs-conseil à l’issue du WEFA.

Nul doute que pour candidater il faut être motivé et faire preuve de persévérance !

Ce que cela va t’apporter ?

Les formations dispensées tout au long de la sélection sont d’une excellente qualité. Ceci m’a permis de structurer davantage mon raisonnement, ce qui est essentiel lorsque l’on audite une structure. Les premiers audits constitueront, à n’en pas douter, un apport encore plus conséquent ! Je n’étais pas censé passer le test écrit ! Je me suis inscrit au tout dernier moment grâce à certains membres de mon équipe qui m’ont poussé à le faire.

Juliette

« Ce poste me permet davantage de m’investir dans le mouvement des Juniors-Entreprises, ce qui me tient particulièrement à coeur. »

Le poste de Formateur pour toi c’est quoi ? 

Le rôle de Formateur à la Confédération Nationale des Juniors-Entreprises est d’accompagner les autres structures du mouvement dans leurs développements et cela en fonction de leurs besoins. En tant que Formateur, la Confédération peut nous missionner pour aider une autre Junior-Entreprise à répondre à une problématique précise, telle que l’organisation d’un évènement ou l’amélioration d’un process. Pour ma part, j’interviendrais sur mes domaines d’expertises à savoir la communication, le développement et le suivi commercial. L’objectif du poste est de faire bénéficier aux autres Junior-Entreprises de nos connaissances, nos compétences et des expériences que j’ai moi même vécu au sein d’Europe Etudes.

Raconte nous ton parcours du combattant !

C’est suite à un entretien oral avec l’équipe de formation de la Confédération que j’ai eu l’honneur de décrocher le poste de Formateur. Durant cet entretien j’ai eu l’opportunité de défendre mes motivations et argumenter sur ma volonté de devenir Formatrice. J’ai ensuite réalisé un cas pratique dans lequel j’ai du faire preuve de pédagogie et conseiller une Junior pour l’organisation d’un événement. J’ai hâte de prendre mes fonctions et de pouvoir aider les autres J.E. !

Ce que cela va t’apporter ?

Le poste de formateur est une immense opportunité pour rencontrer des Juniors-Entreprises que nous n’avons pas la chance de côtoyer tous les jours. Je vais pouvoir transmettre mes expériences mais également apprendre en aidant les autres. De plus, ce poste me permet davantage de m’investir dans le mouvement des Juniors-Entreprises, ce qui me tient particulièrement à coeur.

Grégoire

« La majorité du temps, le Formateur répond à une difficulté précise d’une Junior-Entreprise »

Le poste de Formateur pour toi c’est quoi ? 

Le Formateur est le représentant de la Confédération Nationale des Juniors-Entreprises lors des formations dispensées à la demande des Junior. Son rôle principal est d’orienter, conseiller et former les Junior-Entrepreneurs sur des sujets divers et variés. Le formateur peut intervenir sur tout types de structures (ingénieur, commerce…). La majorité du temps, le Formateur répond à une difficulté précise d’une Junior-Entreprise.

Raconte nous ton parcours du combattant !

Candidater pour devenir formateur C.N.J.E. est tout d’abord un challenge et une ouverture sur l’ensemble du mouvement. Le test se déroule lors d’une session de 45 minutes où le candidat argumente et met en avant son expérience au sein de sa Junior. Ensuite, plusieurs questions sont abordées au niveau des formations que nous pouvons prodiguer. Enfin, une mise en pratique permet de confirmer le candidat.

Ce que cela va t’apporter ?

Cela va me permettre de m’investir d’avantage au sein du mouvement, de transmettre mes savoirs de Junior-Entrepreneur et continuer de côtoyer de nombreux Junior-Entrepreneurs.

Ces trois expériences confirment bien la volonté d’Europe Etudes de rayonner au sein d’un mouvement national qu’est celui des Juniors-Entreprises.

Le week-end dernier, les Junior-Entrepreneurs d’Europe Études ont eu le plaisir de participer au Congrès National d’Hiver organisé par la CNJE. Ce congrès annuel, temps fort du mouvement, a permis comme chaque année de réunir un grand nombre de Junior-Entreprises françaises à Saint-Jean-de-Monts.

Un week-end sous le soleil de la Vendée

Eh non ce n’est pas le titre d’un film ou d’une quelconque chanson, mais bel et bien de l’aventure vécue par nos Junior-Entrepreneurs d’Europe Etudes. C’est à l’occasion du CNH que ces derniers se sont rendus à Saint-Jean-de-Monts, en Vendée, entre le 24 et le 26 Novembre. L’équipe d’Europe Études a ainsi éclairé de sa présence la côte de lumière.  Exagéré ? Peut être, mais toujours est-il qu’Europe Etudes a su se faire remarquer par son incroyable cohésion et par l’investissement sans failles de ses membres.

L’équipe Europe Etudes au CNH 2017

 « Comme un air de famille»

C’est donc dans une ambiance conviviale que les membres d’Europe Etudes se sont rendus au CNH. Appartenir à une Junior-Entreprise ce n’est pas seulement être membre d’une association professionnalisante, c’est aussi faire partie d’une grande et belle famille. Cette « Réunion de famille » était placée sous le signe de la détente et de la cohésion d’équipe. L’accueil dispensé par les organisateurs fut quant à lui, comme à son habitude, très chaleureux.

«  Le travail c’est la santé »

Le week-end fut riche en émotions. En effet, dès le samedi les Junior-Entrepreneurs d’Europe Etudes ont enchainé, tels de véritables marathoniens, les formations dispensées par les différents partenaires premium de la CNJE : EY, Alten, BNP Paribas et Engie. D’autres formations, dispensées par certaines Junior-Entreprises, étaient l’occasion d’échanger sur les expériences respectives en Junior et sur les meilleures pratiques des structures concernées. Entre développement commercial, communication, gestion de la trésorerie, il y en avait pour tous les goûts.

«  Show must go on »

Le samedi soir venu, l’atmosphère studieuse laisse place à une toute autre ambiance, plus proche de celle de l’illustre « Gatsby le Magnifique ». Talons aiguilles et costumes trois pièces sont de sortie. Ça y est, « the show must go on ». Après des discussions énergiques autour d’un verre, assorties du succulent dîner proposé par les organisateurs, vient le temps de la remise des prix. Félicitations et applaudissements s’élèvent pour récompenser les efforts des Junior-Entreprises lauréates.

La soirée ne fait pourtant que commencer. Pour la suite je peux juste vous dire que le mot d’ordre « profiter » fut très bien compris par nos Junior-Entrepreneurs. On préfère vous laisser le soin d’imaginer vous-même la suite.